• img-book
    Quand_nous_serons_heureux-4e

    Carole Fives

ISBN:978-2-84742-195-8
Catégorie :

Quand nous serons heureux

Carole Fives

Certains pensent que le divorce, ça ne sépare que les adultes. Années 80.

Déferlante rose sur la France. Première grosse vague de divorces aussi. à la télé, Gainsbourg, Benny Hill et le Top 50. Un frère et une sœur sont éloignés.

Vacances, calendriers, zone A, zone B. La séparation est vécue différemment par chacun. Chacun son film, sa version, le père, la mère, la sœur. Chacun sa chanson. Un seul se tait, le cadet. Lui, ne parle pas, il attend. Huit ans, neuf ans, dix ans…

Dans les familles, les drames se jouent mais ne se disent pas. Huit ans, vingt ans trente ans… Que nos vies aient l’air d’un film parfait est un livre sur l’amour fraternel, celui qui seul permet de traverser ces années sauvages, ces plages d’enfance.

Découvrir l'auteur
avatar-author

Carole Fives vit à Lille et partage son temps entre les arts plastiques et la littérature. Elle est l’auteur de Quand nous seront heureux (Le Passage, 2010), Que nos vies aient l’air d’un film parfait (Le Passage, 2012) et de textes pour la jeunesse.

Livres de Carole Fives
Caractéristiques

ISBN: 978-2-84742-195-8
Coéditeurs: Editions Le Passage
Date de publication: août 2012
Nombre de pages: 128
Dimensions du livre: 14 cm x 20,5 cm
Prix public: 14 €

Informations complémentaires Distinction : Premio Città di Cuneo per il Primo Romanzo 2013
Que nos vies aient l’air d’un film parfait existe en version de poche aux éditions Points.
Presse

« Ce roman est un ode à l’amour fraternel, un beau sujet rarement traité en littérature. »
Le Figaro littéraire

« Carole Fives alterne les points de vue, elle guette ce qui, dans le vécu de chacun, a pu brider l’aptitude à entendre la souffrance d’autrui. Elle met en mots — et avec quelle justesse — l’amour fraternel. »
Elle

« Un petit livre illumine cette rentrée littéraire. Il a l’éclat d’un diamant. Il coupe comme un diamant. C’est un premier roman. L’auteur, Carole Fives, trouve d’emblée le ton juste. C’est ce qu’il y a de plus difficile à faire, en littérature, trouver le ton juste. Un roman puissant et magnifique. »
L’Express

« Un livre juste et tendre, bouleversant souvent, sur le manque et l’éclatement des repères. »
Madame Figaro