• img-book
    Grand_huit-4e

    Isabelle Kauffmann

ISBN:978-2-84742-170-5
Catégorie :

Grand Huit

Isabelle Kauffmann

Il y a une Bugatti qui file en 1924 dans la plaine d’Alsace, un homme trahi et un bébé abandonné.

Une voyante bulgare qui tire des cartes singulières, une femme mélancolique effaçant les lignes droites ; d’abjects coups de téléphone.

Il y a un petit garçon qui invente des jouets, deux scientifiques dans un laboratoire surchauffé, des espoirs ravivés et des secrets inavouables.

Dix-sept enfants noirs sur une plage de Zanzibar, des vagues qui se brisent, des amants égarés.

Il y a les théories d’Einstein en pleine évolution, des trouvailles fortuites, des erreurs de calcul.

Il y a une fête foraine, la nuit.

Et au cœur des volutes de tous ces destins, Kitz cherche la réponse à une question désespérée : comment payer ses dettes lorsqu’on doit rembourser, non de l’argent, mais du temps ?

Découvrir l'auteur
avatar-author

Isabelle Kauffmann est médecin et écrivain. Elle vit à Lyon. Avant de se consacrer à l’écriture, elle a longtemps exercé en tant que responsable du département de la voix à l’Hôpital Edouard Herriot. Parallèlement, elle a toujours mené de front plusieurs activités artistiques, que ce soit la musique (auteur-compositeur), la peinture ou l’écriture.
En 2000, Isabelle Kauffmann a décidé de cesser son activité hospitalière et de  se consacrer à cette création. En  2006, a paru chez Flammarion Ne regardez pas le voleur qui passe, son premier roman, récompensé par le « Prix Marie-Claire du Premier Roman ». Sont parus, ensuite, Grand huit (Le Passage), Cabaret sauvage (Le Passage) et Les Corps fragiles (Le Passage), qui évoque la vie et la carrière de la première infirmière de Lyon. Un roman dont la qualité et l’humanisme ont été largement salués dans la presse.

Livres de Isabelle Kauffmann
À propos de ce livre
Caractéristiques

ISBN: 978-2-84742-170-5
Coéditeurs: Editions Le Passage
Date de publication: 25 août 2011
Nombre de pages: 288
Dimensions du livre: 14 cm x 20,5 cm
Prix public: 18 €

Presse

« Inquiétant, fantaisiste, le deuxième livre d’Isabelle Kauffmann est à la fois un récit à suspense et un conte philosophique sur le temps perdu. Une curiosité. »
Le Nouvel Observateur

«Un récit onirique et poétique où le suspense grandit au fil des pages. »
Le Quotidien du médecin