• img-book
    lepassage-d_cordellier-le_peintre_disgracie-4e_jaquette

    Dominique Cordellier

ISBN:978-2-84742-350-1
Catégorie :

Le Peintre disgracié

Dominique Cordellier

Dans l’ombre des frères Le Nain, de Bamboche, de Vermeer, de Poussin et de tant d’autres encore, Michael Sweerts mène une vie obscure. Peintre du menu peuple, il donne beaucoup à tous et leur prend quelque peu. La vie va comme elle vient. Mais voilà qu’à Paris, où il croise un Molière dont nul ne sait le nom, Madame de Saint-Sauveur lui laisse une blessure au coeur. Cet amour secret l’illumine et l’étreint. Jeté sur les routes, il ne peut s’en défaire. Il le portera partout.
À Rome, où il peint dans une lumière noire, empruntant ses couleurs à la suie du soleil. À Amsterdam, où les Missions étrangères l’enrôlent. Puis en Syrie, en Perse, et jusqu’en Inde. Là, devenu musicien par le chemin des solitaires, il chantera pour tous l’infini madrigal du néant et celui des soupirs abolis.
Avec Le Peintre disgracié, Dominique Cordellier nous offre le roman coloré d’un artiste, parmi les plus ténébreux de son temps, qui, tout au long d’une vie en mouvement, pris entre la peinture et la musique, l’intégrisme et l’amour, choisit à chaque instant d’échouer en beauté.

Découvrir l'auteur
avatar-author

Dominique Cordellier est conservateur en chef au cabinet des dessins du musée du Louvre.
En janvier 2017, il publie Le Peintre disgracié, son premier roman.

Livres de Dominique Cordellier
À propos de ce livre
Caractéristiques

ISBN: 978-2-84742-350-1
Date de publication: Janvier 2017
Nombre de pages: 144
Dimensions du livre: 14 x 20,5 cm
Prix public: 15 €

Presse

« Précise, précieuse, l’écriture de Dominique Cordellier enchante et fascine. C’est un premier roman. Et c’est un coup de maître. »

L’Obs

« Un premier roman éclairé et délicieusement impressionniste autour d’un peintre longtemps oublié. »

L’Express

« Un magnifique roman. »

France Culture, « Les Regardeurs »

« De cette biographie, Dominique Cordellier a fait un beau roman, nourri d’une poésie digne des tableaux de l’artiste. »

Le Soir (Belgique)

« Un beau roman, avec par-ci par-là des mots rares et précieux, dans la lointaine mouvance du Terrasse à Rome de Pascal Quignard. »

Bilan (Suisse)

Vidéos