• img-book
    Vengeances_romaines-4e

    Gilda Piersanti

ISBN:978-2-84742-135-4
Catégorie :

Vengeances romaines

Gilda Piersanti

Le matin du nouvel an, une femme disparaît. Une année auparavant, à Rome, une autre femme a disparu, mais sa fille refuse toujours de le déclarer à la police… Le début d’une nouvelle saison meurtrière ? D’une affaire à l’autre, l’inspecteur Mariella De Luca et sa coéquipière la belle Silvia Di Santo démêlent bientôt un terrible écheveau, où s’entrelacent règlements de comptes familiaux, problèmes d’argent et intrigues politiques. Où surtout, chaque fois, une voix absente semble chercher à se faire entendre… pour crier vengeance.

Vengeances romaines est le cinquième volet des Saisons meurtrières de Gilda Piersanti.

Découvrir l'auteur
avatar-author

Gilda Piersanti, née en Italie quand les sixties n’étaient pas les sixties, vit en France depuis de nombreuses années. Philosophe, traductrice en italien, elle a aussi été commissaire de plusieurs expositions à Rome.

Depuis 2003, elle se consacre à l’écriture, en français, de romans policiers, publiés aux éditions Le Passage. Après un premier roman évoquant l’affaire Aldo Moro, L’Inconnu du Paris-Rome, Gilda Piersanti entreprend l’écriture d’une série policière intitulée Les Saisons meurtrières, qui se compose à ce jour de neuf romans : Rouge abattoir, Vert Palatino, Bleu catacombes, Jaune Caravage, Vengeances romaines, Roma enigma, Wonderland et Le Saut de Tibère.

Dans chacun de ces romans, une jeune inspectrice de la police judiciaire romaine, Mariella De Luca, secondée par l’inspectrice Silvia Di Santo, mène l’enquête, entraînant le lecteur à sa suite dans les rues de Rome, dans des quartiers de la ville souvent méconnus : Testaccio, les catacombes, l’EUR, Ostiense, Garbatella, Casetta Mattei…

Dans Les Saisons meurtrières, Gilda Piersanti aborde fréquemment les thèmes de l’art ou l’architecture, l’histoire récente ou les singularités de la société italienne, et plonge ses lecteurs dans l’atmosphère unique de la Ville éternelle, loin des clichés touristiques ou des scènes attendues.

Gilda Piersanti est aussi l’auteur d’un roman intitulé Médées, dans lequel elle réinterroge à la faveur d’une intrigue très contemporaine le mythe de Médée, la mère infanticide.

La plupart de ses romans sont parus en poche aux éditions Pocket, et en support livre-audio aux éditions Sixtrid.

Plusieurs d’entre eux sont parus, ou à paraître prochainement, en langue Italienne chez les éditeurs Bompiani et La Nave di Teseo.

A ce jour, les romans Rouge abattoir, Bleu catacombes, Jaune Caravage, et Roma enigma ont été transposés à l’écran par France 2.

Dans Les Liens du silence, son dernier polar, paru fin 2015, sur les pas d’un nouveau héros, le jeune journaliste Lorenzo Cortese, Gilda Piersanti plonge le lecteur dans les méandres hautement romanesques de la mafia calabraise.

Livres de Gilda Piersanti
Résumé

Les Saisons meurtrières :

Les Saisons meurtrières est une série policière qui  se compose à ce jour de huit romans : Rouge abattoir, Vert Palatino, Bleu catacombes, Jaune Caravage, Vengeances romaines, Roma enigma, Wonderland et Le Saut de Tibère.

Dans chacun de ces romans, une jeune inspectrice de la police judiciaire romaine, Mariella De Luca, secondée par l’inspectrice Silvia Di Santo, mène l’enquête, entraînant le lecteur à sa suite dans les rues de Rome, dans des quartiers de la ville souvent méconnus : Testaccio, les catacombes, l’EUR, Ostiense, Garbatella, Casetta Mattei… Avec cette série, Gilda Piersanti aborde fréquemment les thèmes de l’art ou l’architecture, l’histoire récente ou les singularités de la société italienne, et plonge ses lecteurs dans l’atmosphère unique de la Ville éternelle, loin des clichés touristiques ou des scènes attendues.

Caractéristiques

ISBN: 978-2-84742-135-4
Coéditeurs: Editions Le Passage
Date de publication: 7 mai 2009
Nombre de pages: 263
Dimensions du livre: 15 cm x 24 cm
Prix public: 18 €

Informations complémentaires Vengeances romaines existe en version de poche aux éditions Pocket, et en version livre audio aux éditions Sixtrid.
Version numérique Livres disponibles en version numérique sur Eden Livres.
Presse

« Dans un récit à miroirs, Piersanti raconte la tragédie italienne et la dégringoldae des petits hommes dans le décor d’une Ville éternelle qui a connu tant d’effodrements.  »
Marianne

«Au-delà des images traditionnelles de la ville, ses ciels, ses églises, qu’elle évoque avec le talent d’un peintre, Gilda Piersanti décrit des changements plus subtils, comme l’évolution de certains quartiers, ou plus largement l’inconscient collectif d’une société italienne dont les blessures ont mal cicatrisé.»
Le Monde